top of page

Un peu de Poésie sur la ville de Beaune....

Dernière mise à jour : 1 févr. 2023



Trouvé par Papa

Poème de Stephen BLANCHARD


Au temps des Capétiens en son âme altière

Entre l'Aigue, la Bouzaize qu'honoraient les Rollin

La Bellone d'argent aux armes de sa terre

Triompha sans relâche des Francs et des Germains.


Cloîtres, celliers, couvents et presbytères,

Capitale d'un temps des grands ducs de Bourgogne.

Son renom s'étalait jusqu'à la terre entière

Et l'on chantait ici, sans peur et sans vergogne.


Les tours Blondeau, Renard, des Poudres et des Billes

Veillent fièrement sur de dives bouteilles

Les Teurons, les Mouches, les Grèves colorent cette ville

Et protègent en son coeur un nectar qui sommeille


Tes clochers, tes jardins, tes tuiles vernissées,

Ton Hotel-Dieu antique domine le décor,

C'est un hymne à l'amour, aux coteaux enchantés

C'est là où le soleil bénit la Côte d'Or.


Hommage à Saint-Martin, au coeur de Notre-Dame

Au passé prestigieux des meilleurs écrivains

A Forneret en somme, à Monge qui se pâme

Devant un clos du Roi prêt à semer l'entrain.


Chapelle Saint-Etienne, la rue des Tonneliers

Fontaine de Belenin aux cabotes plus anciennes

On grume par ici, on veut s'émerveiller

On vit de l'air du temps aux grappes qui s'enchaînent.


Vous qui passez par-là, le verre en main j'espère

En prônant les bons crus de notre vieux terroir

Cajolez ces moments vénérés par nos pères

C'est le sang des Beaunois qui en ont fait la gloire.




73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page